La Corrosion est un phénomène naturel 

Le métal trouve son origine dans un minerai, sous forme oxydée. La métallurgie a pour but d’amener, par réduction, la forme oxydée à l’état de métal. Toutefois, les métaux sont instables ; au contact d’éléments naturels tels que l’oxygène (O₂), l’eau (H₂O), ils ont tendance à vouloir retourner à leur état d’origine d’oxyde. Les agents stimulateurs de corrosion tels que dioxyde de soufre (SO₂) et le dioxyde de carbone (CO₂), etc., accentuent par réaction chimique ou électrochimique le phénomène naturel de corrosion.

Phénomène chimique :
Sous l’action d’éléments naturels tels que l’oxygène, l’eau, et de polluants stimulateurs de corrosion tels que le dioxyde de soufre, le dioxyde de carbone, etc., les métaux peuvent se corroder.

Phénomène électrochimique :
Une pile est constituée de deux électrodes, reliées électriquement dans une électrolyte.

  • Anode (-) = -> perte d’électrons = -> oxydation ou corrosion
  • Cathode (+) = -> gain d’électrons = -> réduction = protection

L’anode sera le métal ayant le potentiel de dissolution le plus électronégatif. La cathode sera le métal ayant le potentiel de dissolution le moins électronégatif.

Source : Galvazinc, La corrosion, 13/09/2012

Téléchargez votre document en PDF 

GALVA UNION

 

GALVA UNION est le spécialiste de la galvanisation à chaud, du thermolaquage et du traitement duplex.