Especialista en tratamiento anti-corrosión

Galvanización y termolacado

  • Français
  • Anglais
  • Espagnol

Test de vieillissement accéléré

Le test au brouillard salin s’applique-t-il aux aciers galvanisés à chaud selon la norme ISO 1461 ?

Ils sont utilisés dans le but de déterminer la résistance à la corrosion de métaux et revêtement métalliques. Un des tests les plus utilisés est celui du brouillard salin selon la norme ASTM B-117 ou EN ISO 9227 développé pour l’industrie automobile.
Pour l’acier galvanisé cependant, il y a une différence substantielle et systématique entre la durée de vie estimée en laboratoire du test au brouillard salin et les performances véritables lors d’une exposition aux conditions atmosphériques réelles.

Le zinc est bien connu pour sa très bonne résistance à la corrosion. Ce qui est souvent moins bien connu est que cette propriété est le résultat de la formation d’une « patine de zinc » de la surface galvanisée, exposée à l’atmosphère. Cette patine de zinc est composée d’hydroxycarbonate de zinc qui se forme par réaction du zinc avec le CO2 de l’atmosphère dans un milieu humide.
La patine de zinc est une couche très dense et impénétrable qui entre autres, présente une très grande stabilité chimique (peu soluble). Ce n’est que lorsque cette patine a eu l’occasion de se former que la résistance à la corrosion de l’acier galvanisé à chaud atteint son niveau maximal.
Dans le test au brouillard salin, les cycles surface sèche / surface humide qui donnent naissance à la patine sont inexistants.
La surface du revêtement de galvanisation est en permanence humide et la solution saline, très agressive, attaque le zinc de manière continue. Cet environnement artificiel de laboratoire donne dès lors des indications fausses concernant la véritable durée de vie de l’acier galvanisé à chaud.

La confirmation scientifique que le test au brouillard salin est inadapté pour l’acier galvanisé, issue de l’ouvrage : « Pré vention et lutte contre la corrosion » à télécharger en version PDF.

Conclusion :

Le test au brouillard salin est inapplicable en tant que test de corrosion accélérée pour l’acier galvanisé à chaud, suivant la norme ISO 1461, car il n’est pas cyclique et ne correspond pas à la réalité des conditions atmosphériques naturelles.

Source : Galvazinc