Spécialiste du traitement anti-corrosion

GALVANISATION ET THERMOLAQUAGE

  • Français
  • Anglais
  • Espagnol

Acier galvanisé

Définition : Acier galvanisé

L'acier est un alliage de fer et de carbone. Lorsque la teneur en carbone est inférieure à 2 % il s'agit d'acier, sinon il s'agit de fonte.

Le fer a fait son entrée en Europe bien avant l'ère chrétienne. Cette époque s'appelle " l'âge de fer " ; elle suit l'âge de pierre et l'âge de bronze. La production industrielle de l'acier remonte à environ 150 ans.

Grâce à ses propriétés mécaniques, à sa facilité de mise en forme et à son prix très compétitif, l'acier est un matériau très apprécié dans les secteurs du bâtiment et de la construction. Un exemple des plus marquants est la Tour Eiffel à Paris mais chacun connaît dans son entourage immédiat des exemples tels que ponts, viaducs, grues, installations industrielles, pylônes haute tension et glissières de sécurité. Mais l'acier est également utilisé en construction automobile : voitures, poids lourds, caravanes ; dans l'électroménager : machines à laver, fours à micro-ondes ; pour le stockage et le conditionnement : boîtes de conserve, cannettes, fûts... La mise en ouvre de la majorité de ces produits requiert des qualités et des formats d'acier standards généralement disponibles sur stock.

Les produits en acier sont généralement subdivisés en produits plats et produits longs.

Pour obtenir une couche de revêtement présentant une épaisseur et un aspect spécifié, certaines teneurs en Si et P doivent être respectées. La norme française AFNOR NF A 35-503 définit ces teneurs et classe les aciers "aptes à la galvanisation" en trois catégories (voir également notre page sur la galvanisation par centrifugation).